Articles

Qu'est-ce que la Criée ?

La Criée (Collectif de recherche sur l'institutionnel et l'éthique) a été fondée à Reims en 1985 par des professionnels du champ psychiatrique adossés au Centre Antonin Artaud et rejoint par des soignants d'autres équipes, des psychanalystes et des psychiatres libéraux. D'entrée de jeu, il s'agissait de créer un lieu d'échange et de recherche inscrit dans la transmission de la Psychothérapie Institutionnelle, et la volonté de promouvoir une psychiatrie respectueuse du sujet en souffrance. La  psychiatrie française avait en effet connu une vague de progrès depuis l'après-guerre, avec l'apport de la psychanalyse et d'une volonté politique de construire le Secteur, autrement dit d'offrir des soins de proximité tout en luttant contre l'enfermement et les processus de ségrégation des malades mentaux. Mais nous constations déjà un reflux avec une tendance qui est allée en s'alourdissant de mesurer les pratiques humaines avec de

CONFÉRENCE de la Criée avec Alice Cherki : "Frantz Fanon, une transmission brisée", le samedi 21 mai à 15h30

Image
CONFERENCE/DEBAT  Alice CHERKI (Psychiatre, psychanalyste et écrivaine) « Frantz Fanon, une transmission brisée »     Samedi 21 Mai 2022 de 15h30 à 18h00 au Centre Antonin Artaud 40 rue de Talleyrand – 51100 REIMS   Discutantes : Anna Pare, interne en psychiatrie, Aurore Le Nail, psychologue, et Sabrina Bouchair, psychiatre.     Argument :   Que ce soit Freud, Derrida ou Fanon, chacun d’eux a indiqué avec ses propres mots et avec force qu’il n’y a pas de transmission directe comme un plat tout préparé que l’on avale. « Chaque génération doit découvrir dans une relative opacité sa mission, la remplir ou la trahir », écrit Fanon. Toutefois, que ce soit par sa vie son engagement ou ses écrits, il oblige à penser l’identitaire comme autre chose qu’une assignation à résidence et une revendication de cette dite identité. Livres d'Alice Cherki : La frontière invisible - Violences de l'immigration Frantz Fanon, portrait Mémoire anachronique

PROJECTION DEBAT : "Les Heures heureuses", en présence de Martine Deyres, réalisatrice, le vendredi 1er avril 2022 à 20h30 à l'Opéraims

Image
Projection-débat du documentaire "Les Heures heureuses", en présence de Martine Deyres, réalisatrice Vendredi 1er avril 2022 à 20h30 La projection sera suivie d’un débat animé par Patrick Chemla, en présence de Martine Deyres, réalisatrice du film.   Lieu : Cinéma Opéraims, 72 place Drouet d'Erlon, 51100 REIMS   Bande annonce : 

Retour sur les Assises citoyennes du soin psychique des 11 et 12 mars 2022

Image
  Les Assises citoyennes du soin psychique se sont tenues à la Bourse du travail de Paris les 11 et 12 mars 2022, avec un grand succès (500 inscrits, 200 sur liste d'attente) et des interventions et ateliers de très grande qualité. Le programme de cette première édition est à retrouver sur le lien suivant : Programme .  Une réunion de restitution aura lieu le dimanche 10 avril de 14h à 17h à l'AERI de Montreuil ( 57 Rue Etienne Marcel, 93100 Montreuil).   CAPTATIONS VIDEO ET TEXTES DES INTERVENTIONS : Les séances plénières (ouverture des Assises, les tables rondes 1 et 3, et la restitution des ateliers) ont été filmées. En voici les captations vidéos, ainsi que les textes de certains intervenants : Ouverture des Assises , par Dominique Terres-Graille ( Texte ) et Catherine Skiredj-Hahn ( Texte ) : Table ronde 1 : Comment sauvegarder l’accès aux soins dans un contexte de casse des services publics : Roland Gori ( Texte ), Marie Bakchine ( Texte ), Delphine Glachant (

CONFERENCE de la Criée : Janine ALTOUNIAN, "Rupture et discontinuité au service de la survie, chez Nathalie Zaltzman et Jean-François Chiantaretto", le samedi 26 févier 2022 à 15h30 au Centre Antonin Artaud à Reims

Image
CONFÉRENCE DÉBAT DE LA CRIEE SAMEDI 26 FÉVRIER À 15H30 au Centre Antonin Artaud (Reims) Rupture et discontinuité au service de la survie, chez Nathalie Zaltzman et Jean-François Chiantaretto Avec Janine ALTOUNIAN, essayiste et traductrice de Freud Discutants: Pascale HASSOUN et Patrick CHEMLA ENTRÉE LIBRE AVEC LES CONTRAINTES SANITAIRES DU MOMENT  A propos de "L'Effacement des lieux" Autobiographie d'une analysante, héritière de survivants et traductrice de Freud Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, Janine Altounian témoigne de son expérience d’analysante singulière, ayant travaillé d’une part à la traduction des survivants au trauma de l’effacement, d’autre part à celle des Œuvres complètes de Freud sous la direction de Jean Laplanche. Cherchant à traduire les traces d’une disparition d’une culture et de ses lieux afin d’en inscrire l’effacement, elle décline les conditions de cette traduction selon les trois perspectives suivantes : - Une expérien

VIDÉO : Moments des Assises citoyennes pour l'hospitalité en psychiatrie et dans le médico-social de 2013

Moments des Assises citoyennes pour l'hospitalité en psychiatrie et dans le médico-social de 2013

Pierre DELION : Refonder le service public de santé : pourquoi pas le modèle du secteur psychiatrique ?, Janvier 2022

  Refonder le service public de santé : pourquoi pas le modèle du secteur psychiatrique ? Pierre  Delion Janvier 2022   Les témoignages de citoyens, d’élus, de professionnels et de personnes directement concernées par la déconstruction rapide de notre système de santé se font chaque jour plus nombreux. Ils viennent dire aux gouvernants, notamment à ceux des trois dernières mandatures présidentielles ( Sarkhozy , Hollande et Macron), que contrairement au pacte républicain sur l’égalité des chances, sur la justice sociale et sur la solidarité nationale, le compte n’y est plus du tout. Le système de santé français, qui était une des réussites de la politique  en faveur des citoyens  de la deuxième  moitié  du vingtième siècle, est devenu en quelques dizaines d’années, la honte  de notre dispositif de solidarité.    Si vous êtes riche, habitant d’une grande ville, et prêt à passer devant les autres, alors vous avez une bonne chance de pouvoir vous soigner de façon relativement

CONFERENCE : Elisabeth ROUDINESCO, le samedi 22 janvier 2022, au cinéma Opéraims à Reims

Image
Samedi 22 janvier 2022 de 15h30 à 17h30 (Nouvel horaire, initialement prévue à 15h00) au cinéma Opéraims (72 place Drouet d'Erlon, Reims) Conférence d'Elisabeth ROUDINESCO historienne de la psychanalyse Discutants : Laurence MARCHAND et Patrick CHEMLA, psychanalystes à Reims autour de son livre «  Soi-même comme un roi  »   publié aux Éditions du Seuil issu du séminaire 2020/2021 tenu à l’ENS sur « Psychanalyse, genre, colonialisme : la question identitaire »   Entrée gratuite, pass sanitaire obligatoire Le déboulonnage des statues au nom de la lutte contre le racisme déconcerte. La violence avec laquelle la détestation des hommes s’affiche au cœur du combat féministe interroge. Que s’est-il donc passé pour que les engagements émancipateurs d’autrefois, les luttes anticoloniales et féministes notamment, opèrent un tel repli sur soi ? Le phénomène d’« assignation identitaire » monte en puissance depuis une vingtaine d’années, au point d’impliquer la société tout e

ASSISES CITOYENNES DU SOIN PSYCHIQUE, les 11 et 12 mars 2022, à la Bourse du travail de Paris

Image
Assises citoyennes du soin psychique, les 11 et 12 mars 2022, à la Bourse du travail de Paris  ATTENTION DERNIER RAPPEL : LA DATE LIMITE D'INSCRIPTION EST FIXÉE PAR LES CEMEA AU 1ER MARS. INSCRIVEZ-VOUS ! Lien d'inscription : https://framaforms.org/les- assises-citoyennes-du-soin- psychique-11-et-12-mars-2022- 1639059851 En voici le programme, à diffuser massivement pour faire de ces Assises citoyennes un événement majeur de partage et de lutte pour le soin psychique dans toute la société ! Version PDF :

TEXTE : "Quelle démocratie ?", par Pierre DARDOT, à l'occasion des XVIIèmes Rencontres de la Criée 2021

  Quelle démocratie ? Pierre DARDOT XVIIèmes Rencontres de La Criée (1er et 2 octobre 2021) Le titre « Quelle démocratie ? » s’est imposé à moi, il y a plus d’un an et demi, mais sans que je sache alors très bien le sens que j’entendais lui donner. C’est seulement en préparant cette intervention il y a quelques semaines que j’ai pris conscience du problème que me posait cette formulation. Car quelque chose me laissait, et me laisse toujours, insatisfait dans la manière dont Castoriadis pose cette question en la retenant pour titre de son intervention au Colloque de Cerisy le 5 juillet 1990. L’accent mis sur le « Quelle » renvoie explicitement au contexte des années 1989-1990 où commentateurs et essayistes sont prompts à célébrer la marche irrésistible de la « démocratie » à travers le monde au lendemain de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement du communisme dans l’Europe de l’Est. Lorsqu’il soulève cette question : « Quelle démocratie ? », Castoriadis demande en fait « Quelle